Les Gorges du Verdon

Les Gorges du Verdon sont l’une des formations géologiques les plus impressionnantes de France. Ce canyon décrit la limite entre le Var et le département des Alpes de Haute Provence. Avec 700 mètres de hauteur, les Gorges du Verdon est le canyon le plus profond d’Europe. Facilement accessible par la route, il est visité toute l’année par de nombreux touristes et amoureux de grands espaces. Mais c’est aussi un haut lieu du sport et des sorties pour observer la nature en région PACA/Sud.

Origines et géographie des Gorges du Verdon

La Provence a un passé géologique complexe. Et les Gorges du Verdon en sont un exemple. D’anciens fonds marins ont été soulevé par la naissance des Alpes. Le canyon a été creusé durant les milliers d’année par l’eau qui court des reliefs pour rejoindre la Mer Méditerranée. Les roches calcaire se sont lentement érodées et les paysages que nous connaissons se sont formés.

Le verdon est une rivière qui prend sa source sur le Col d’Allos à 2800 mètres d’altitude. Long de 166 kilomètres, ce cours d’eau fini sa course en se jetant dans la Durance.

Mais avant de s’achever, le verdon s’élargit pour former cinq lacs adossés à des barrages artificiels :

  • le Lac de Sainte-Croix
  • le Lac d’Esparron
  • le Lac de Quinson
  • le Lac de Castillon
  • le Lac de Chaudanne
lac sainte-croix
Le lac de Sainte-Croix est interdit aux bateaux à moteur. Source : Pixabay.

Ces cinq barrages qui entravent le cours du Verdon produisent de l’électricité. Mais ils forment aussi de vastes retenues qui permettent d’irriguer les cultures aux alentours et d’approvisionner la population en eau potable.

Profond jusqu’à 93 mètres, le Lac de Sainte-Croix retient pas moins de 760 millions de mètres cubes ! Avec 10 kilomètres de long et une largeur maximale de 3 kilomètres, il s’agit du quatrième plus grand plan d’eau artificiel de France.

Les bases nautiques qui sont aménagées sur les berges de ces lacs sont des points de départ pour découvrir la nature environnante. Et ces retenues d’eau – bien qu’artificielles – contribuent au développement touristique de cette région provençale et du PACA dans son ensemble.

Que voir en visitant les Gorges du Verdon ?

Les Gorges du Verdon sont l’un des spectacles naturels les plus impressionnants du sud-est de la France. On peut facilement profiter de cet environnement grandiose en s’y rendant en voiture. Vous pouvez ensuite choisir de vous arrêter et pourquoi pas de séjourner en camping ou dans un hôtel. Une fois sur place, de nombreuses activités s’offrent à vous.

Sports en eaux vives

Les amateurs de sports en eaux vives connaissent au moins de réputation le Verdon. Sur un grande distance, on peut y pratiquer le canyoning, le rafting et le canoë-kayak. Dans les basses gorges du Verdon, la rivière est plus large et le courant plus lent. Il est possible de louer un pédalo ou un bateau électrique et de profiter du calme environnant.

canoë sur le Verdon
Le canoë est parfait pour découvrir les Gorges du Verdon. Source : Pixabay

Les lacs sont bien aménagés et les bases nautiques louent de petites embarcations – à voile, à rames ou à pédales – pour passer quelques heures sur l’eau. Les plages sont moins fréquentées que sur le bord de la Mer Méditerranéen et l’on peut y prévoir d’un prendre un pique-nique, puis de profiter des eaux cristallines par une baignade. Attendez-vous à une température de l’eau bien plus fraiche, même au coeur de l’été.

Randonnée, VTT et escalade

Saviez-vous que les Gorges du Verdon n’ont pas été explorée totalement avant 1905 ? Longtemps isolées par des rapides infranchissables, les Gorges du Verdon nous sont parvenues largement intactes. De quoi profiter d’un endroit exceptionnel pour pratiquer des activités pédestres, à vélos ou en escaladant les reliefs.

En plus des sports en eaux vives et autres loisirs aquatiques, il est possible de randonner sur les sentiers balisés. Le plus connu est le sentier Blanc-Martel. Il relit le Chalet de la Maline et le Point Sublime. Quelques passages se font dans des tunnels et une lampe frontale est nécessaire.

Mais d’autres parcours satisferont aussi bien les novices que les randonneurs expérimentés. Ces derniers – s’ils sont à la recherche de défis – pourront parcourir les 10 kilomètres du sentier de l’Imbut.

Le VTT est aussi un mode de découverte des Gorges du Verdon. Des pistes de 3 à plus de 100 kilomètres peuvent être suivies. Là encore le choix est fonction du niveau de chacun. Le site de Provence Verdon VTT peut vous venir en aide pour choisir l’itinéraire adapté à vous et aux personnes qui vous accompagnent.

escalade Gorges du Verdon
L’escalade est l’un des sports extrêmes que l’on peut pratiquer dans les Gorges du Verdon. Crédit : Pixabay.

Les impressionnantes falaises attirent aussi les adeptes d’escalade du monde entier. Soyez certains de notre expérience et de votre encadrement technique avant de grimper à flanc de précipice.

Exploration souterraine

Les eaux n’ont pas seulement sculptées les roches calcaires en surface. En s’infiltrant dans le calcaire, elles ont creusées des grottes, des avens et des gouffres.

Les Gorges du Verdon réservent aussi leurs merveilles souterraines aux aventuriers. Que l’on pratique la spéléologie ou que l’on souhaite s’y initier, plusieurs grottes, cavités et avens peuvent être explorés. C’est le cas des Grottes de Saint-Maurin.

Mais avant d’entreprendre une visite des profondeurs de la terre, assurez-vous d’être bien équipé et accompagné.

Observation des vautours

Enfin, les amoureux de la nature seront surpris par la faune sauvage qui fréquente toute l’année ce canyon. Car la zone profite de la protection du Parc Naturel Régional du Verdon. On retrouve notamment l’une des plus grande colonie de vautours fauves d’Europe. Et le village de Rougon et ses aires d’observation permettent d’observer facilement des vautours.

vautour fauve gorges du verdon
Les Gorges du Verdon accueillent une importante colonie de vautours fauves. Crédit : Gregory Delaunay, Pixabay.

Découverte du patrimoine

En suivant le cours du Verdon, on peut aussi visiter d’impressionnants villages aux origines moyenâgeuses. C’est le cas du village de Rougon, perché sur un promontoire rocheux. À proximité, les visiteurs peuvent s’arrêter au point sublime et profiter depuis un belvédère d’un panorama incroyable sur les Gorges du Verdon.

Moustiers-Sainte-Marie. Crédit : Pixabay

Sur les rives du Lac de Sainte-Croix, Moustiers-Sainte-Marie – classé parmi les plus beaux villages de France – attend les visiteurs à la recherche d’authenticité : toitures en tuiles, rues pavées, vieux pont, église qui domine les habitations. À Moustiers-Sainte-Marie, le temps s’est probablement arrêté. Ce village médiéval est aussi connu pour sa faïence. Un musée fait honneur à cette industrie locale.

Le village de Quinson peut aussi être un point de chute pour les amateurs de Préhistoire. Les collections archéologiques et les maquettes du Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon les y attendent.

Continuité vers d’autres paysages

Les Gorges du Verdon s’intègrent dans une grande diversité de paysages. En parcourant quelques dizaines de kilomètres, vous pouvez aussi traverser le plateau de Valensole et profiter de la célèbre route de la lavande. Les floraisons odorantes qui teintent les paysages de bleu et de violet s’épanouissent en juin et en juillet.

Pour en savoir plus

Si vous souhaitez organiser au mieux votre visite des Gorges du Verdon, nous vous conseillons de consulter le site de la Provence Verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WC Captcha − 9 = 1