5 + 1 jardins botaniques de la Côte d’Azur à visiter

feuille de palmier

La côte d’azur bénéficie d’un climat privilégié pour les amateurs de jardinage et les paysagistes. Les collectionneurs de plantes tropicales ne s’y sont pas trompés et ont créé au XIXème et au XXème siècle de beaux jardins dont certains peuvent être visités. La Mer Méditerranée et l’ensoleillement exceptionnel de cette région de France permettent l’acclimatation de nombreuses variétés de plantes tropicales et subtropicales. Les jardins provençaux prennent alors des airs antillais.

Nous présenterons dans cet article trois jardins botaniques – publics ou privés – dans le département du Var, deux jardins dans le département des Alpes Maritimes et un parc situé sur la Principauté de Monaco. Mais d’autres paradis – injustement oubliés par notre article – attendent les visiteurs curieux de nature. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

Jardins botaniques du Var

Le département du Var est réputé pour son ensoleillement. Les zones littorales se caractérisent par des hivers où les températures négatives sont rares. Toutefois, il peut y geler et parfois y neiger. Des hivers exceptionnellement froids (janvier 2012 ou janvier 1985 pour les derniers) ont aussi marqué les jardins d’agrément. Toutefois, les parcs et jardins du sud du département présentent d’intéressantes collections végétales. En voici trois que nous avons choisi. Ils pourront être l’objet d’un excursion sur un week-end, car ils sont seulement distants de quelques dizaines de kilomètres.

Jardin Olbius Riquier

Ce jardin botanique municipal – situé à Hyères-les-Palmiers – est ouvert au public gratuitement tout au long de l’année. Depuis plus d’un siècle, il s’agit d’un haut lieu de l’horticulture. Une importante collection de palmiers est cultivée sur ce parc de 7 hectares, extérieur, mais aussi dans une serre tropicale. Un étang, une aire de jeux et un espace avec des animaux domestiques font du Jardin Olbius Riquier un espace public apprécié par les habitants, mais aussi par les touristes. Contrairement à la plupart des jardins botaniques de la côte provençale, les chiens sont acceptés au Jardin Olbius Riquier.

Jardin Zoologique Tropical

Ce parc animalier et principalement ornithologique a été créé en 1989 sur un ancien arboretum d’eucalyptus à La Londe-les-Maures. Ces arbres australiens – plantés dans les années 60 – ont atteint des tailles respectables. En plus des plantes de l’hémisphère sud, les visiteurs peuvent apprécier les rocailles ensoleillées où de nombreuses espèces de plantes succulentes sont choyées : agaves, aloès, cactus et yuccas. La partie basse de ce jardin de 5 hectares est longée par une rivière, le Maravenne. La riche terre alluvionnaire que les crues de cet oued ont déposé permet la culture de plusieurs espèces de bambous et la constitution d’une importante bambouseraie. Ici, les bambous géants atteignent et dépassent les dix mètres de hauteur. La promenade se fait sur un parcours d’un peu plus d’un kilomètre. Les jours et les horaires d’ouverture changent en cours de l’année. Renseignez-vous avant de vous y rendre.

Floraison hivernale d’un mimosa (Acacia boormanii) au Jardin zoologique tropical de La Londe-les-Maures. Source : Pixabay

Domaine du Rayol

Distant de 25 kilomètres de Saint-Tropez, le Domaine du Rayol est un jardin planétaire. Tous les paysages végétaux du monde méditerranéen y ont été recréés par Gilles Clément, célèbre botaniste et paysagiste français. Le résultat de nombreuses années de travail est l’un des plus beaux jardins de France. Cet établissement labellisé Jardin remarquable jouit d’un site exceptionnel. La propriété plonge littéralement dans la mer et la proximité de la grande bleue lui confère un microclimat exceptionnel. En plus de remarquables collections botaniques de plantes exotiques, telles que des eucalyptus, des fougères arborescentes, des protéacées et des mimosas, les espèces locales ne sont pas oubliées. Au Domaine du Rayol, le maquis varois se joint au matorral chilien, au chaparral californien et au bush australien. Il s’agit également d’un espace protégé qui appartient au Conservatoire du Littoral est la flore endémique est protégée. La Villa qui accueille les visiteurs reçoit des expositions toute l’année. Une librairie propose un très grand choix d’ouvrages qui traitent de l’art des jardins. Et une pépinière vous invite à planter dans votre jardin un petit bout du Domaine du Rayol. Pour en savoir davantage consultez le site.

Le micro-climat du Domaine du Royal autorise la culture de plantes sensibles au froid, comme ce magnifique Protea. Source : Pixabay.

Jardins botaniques des Alpes-Maritimes et de la Principauté de Monaco

Le sud des Alpes Maritimes – la Riviera comme l’appellent les visiteurs anglophones – bénéficie d’un climat particulièrement doux. Les Alpes proches de la côte agissent comme une barrière contre les vents froids en provenance du nord. Le mistral est très peu ressenti. Alors qu’il est souvent fort dans le Var et parfois violent dans le département des Bouches-du-Rhône. Les conditions climatiques sont réunies pour recevoir une grande diversité d’espèces végétales.

Jardin botanique de la Villa Thuret

Le Jardin de la Villa Thuret a été fondé par un naturaliste spécialisé dans l’étude des plantes rares tropicales et de leur acclimatation. Une grande partie de cette collection plantée durant le XIXème siècle est arrivée jusqu’à nous. On retrouve dans ce parc de nombreuses espèces de palmiers en provenance d’Afrique, du continent américain, d’Asie et d’Océanie. Quelques cycas atteignent des dimensions rares en Europe. Le Jardin de la Villa Thuret s’enrichit constamment de nouvelles introductions, car il est le siège d’un laboratoire de recherche de l’INRAE qui étudie et sélectionne les plantes d’ornement capables de survivre à la sécheresse et à la culture en milieu urbain. Attention, ce parc est fermé les week-ends et les jours fériés.

Jardin Serre de la Madone

Menton est la ville qui bénéficie du climat le plus doux de France métropolitaine. Il n’y gèle pratiquement jamais. Depuis le XIXème siècle, des familles bourgeoises y créent des jardins remarquables où la dimension artistique est toute aussi importante que la richesse botanique des lieux. Les six hectares du Jardin Serre de la Madone s’inscrivent dans cette tradition de collectionner des plantes rares. Son créateur, un anglais passionné de plantes exotiques, a créé ce paradis végétal pour y cultiver les plantes qu’il ne pouvait pas garder sous le climat anglais. Sur cette ancienne ferme, il introduisit des centaines d’espèces rares trop frileuses pour résister ailleurs en France. Tout en gardant les oliviers qui étaient déjà en place. Des bassins couverts de lotus et entourés de papyrus égyptiens et de statues antiques caractérisent l’endroit. On retrouve aussi des arbres tropicaux originaires des contreforts de l’Himalaya, d’Afrique du Sud et d’Amérique latine. Le domaine qui est la propriété du Conservatoire du littoral est classé monument historique.

Jardin exotique de Monaco

Le Jardin exotique de Monaco est célèbre de part de monde pour ses cactus géants, mais aussi pour son panorama sur la principauté et sur la Mer Méditerranée. Le Jardin exotique est doublé d’un centre de recherche en botanique où de nombreuses espèces rares de cactées et d’autres plantes succulentes sont étudiées et conservées. Les botanistes et les jardiniers qui y travaillent fécondent les fleurs et échangent les graines avec des jardins botaniques partout dans le monde.

Les cactées du Jardin exotique de Monaco atteignent des tailles gigantesques. Source : Pixabay.

Quelle est la meilleure époque pour visiter les jardins botaniques ?

Chaque saison de l’année présente un intérêt pour visiter un jardin botanique. Toutefois, si vous souhaitez admirer le plus de floraisons, il est conseillé de se rendre dans un jardin au printemps. Sur les bords de la méditerranée, les floraisons des mimosas et d’autres plantes australes débutent dès le mois de janvier, faisant de l’hiver une époque intéressante également. Inversement, l’été dans le sud-est de la France se caractérise par des températures élevées et par une forte sécheresse. Les plantes marquent souvent une pause. Elles ne poussent plus et le fleurissent plus jusqu’aux pluies d’automne. Les jardins présentés seront particulièrement beaux en hiver et au printemps.

Chaque année, le ministère de la culture organise la fête rendez-vous aux Jardins. Celle-ci a lieu partout en France début juin. À cette occasion, des milliers de jardins ouvrent leurs portes. Certaines propriétés ne se visitent qu’à cette occasion. Tous les jardins remarquables participent à cette manifestation. Des visites commentées sont proposées par les jardiniers ou les propriétaires eux-mêmes et c’est une bonne occasion pour visiter un jardin botanique en famille.

Pour en apprendre davantage

Si vous souhaitez visiter des jardins exceptionnels, profitez de la manifestation Rendez-vous aux Jardins, organisée partout en France par le ministère de la culture. https://rendezvousauxjardins.culture.gouv.fr/

L’Association Parcs et Jardins de Provence-Alpes-Côte-d’Azur fédèrent la plupart des écrins de verdure des côtes provençales. Pour en savoir plus : https://www.parcsetjardinspaca.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *