Socca : Histoire et recette

Assiette de socca.
Assiette de socca. Crédit : jf2c

La socca est un plat traditionnel de la Nice et plus largement des Alpes-Maritimes. Cette crêpe de farine de pois-chiche se rapproche de la farinata italienne et de la cade de la région toulonnaise. Ses origines sont particulièrement anciennes et bien antérieures au Moyen-Âge.

Histoire de la socca

Les origines de la socca sont anciennes et des préparations similaires étaient cuisinées il y a huit millénaires sur les pourtours du Bassin Méditerranéen et au Moyen-Orient. Au Moyen-Âge, une galette de farine de pois-chiche et d’huile d’olive était consommée en Ligurie et en Sardaigne. On parle aussi de zocca en Toscane. Les immigrés génois ont contribué à diffuser cette recette à Gibraltar, mais aussi en Argentine et en Uruguay. Sur les deux rives du Rio de la Plata, elle est nommée fainâ.

La région de Nice a profité des apports gastronomiques de l’Italie voisine. Et la socca est reconnue comme l’une des spécialitées de la cuisine de rue de la Côte d’Azur. Elle a été consommée pendant longtemps par des travailleurs aux champs et les pêcheurs. Le coût faible de la farine de pois-chiche la rend accessible au plus grand nombre et notamment aux plus pauvres.

Socca cuite au four à bois. Crédit : Fred PO (Flickr, CC BY-SA 2.0)

Actuellement, la socca est préparée et vendue sur des marchants ambulants et par les restaurateurs. Il s’agit d’une préparation que l’on consomme souvent comme un encas. Elle est parfois servie à l’apéritif ou comme entrée. Si vous souhaitez déguster la socca, rendez-vous dans le vieux Nice pour découvrir la recette originale. Ou sur le port de Toulon, pour commander la cade, sa version varoise.

La recette de la socca en 5 étapes

La préparation de la socca au four demande les ustensils suivants :

  • Une plaque de 40 à 50 centimètres de diamètre
  • Un saladier
  • Un fouet
  • Une cuillère à soupe et une cuillère à café

La socca se fait cuire dans un large plat que l’on place au four à bois. Mais l’on peut aussi la cuisiner avec un four électrique.

Étape 1

Dans le saladier, délayez avec le fouet la farine de pois-chiche dans de l’eau froide.

Ajoutez deux cuillères à soupes d’huile d’olive et une cuillère à café de sel.

Mélangez vivement le tout pour obtenir une pâte sans grumeau.

Étape 2

La pâte doit avoir une consistance proche du yaourt. Si elle est trop épaisse, ajoutez de l’eau. Si elle est trop liquide, ajoutez le la farine de pois-chiche.

Étape 3

Préchauffez le four 10 minutes à 250°C.

Déposez sur la plaque quatre cuillères à soupe d’huile d’olive et introduisez la dans le four.

Étape 4

Une fois l’huile chaude, retirez la plaque et déposez-y un demi-centimètre d’épaisseur de la pâte.

Enfournez la plaque au four. Passez en position grill pour griller la socca et la rendre croustillante.

La cuisson va durer entre 5 et 8 minutes. Si des bulles se forment à la surface, vous pouvez les percer.

La socca est prête lorsque la galette est bien dorée en surface.

Étape 5

Il ne reste plus qu’à sortir la socca du four et à l’assaisonner : avec du sel, du poivre, du cumin, du romarin ou sans rien, nature

La socca se mange chaude. Froide, la pâte se durcie et le goût est moins agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

WC Captcha 54 − = 53