Qu’est ce que le Mistral ?

planche à voile et mistral

Dans le sud-est de la France, le Mistral est un élément important du climat. Ce vent qui se forme dans la vallée du Rhône souffle en rafale, parfois avec violence. S’il chasse les nuages et donne à la Provence son ensoleillement exceptionnel, il est parfois craint durant l’été, alors que les risques d’incendie de forêt sont importants.

Le Mistral souffle t-il par phase de trois jours ?

Les provençaux affirment souvent que le Mistral souffle par série de trois jours. Ainsi, lorsqu’il se lève, il faudra le supporter pour au moins trois jours. S’il souffle le quatrième jours, alors il se maintiendra au moins jusqu’au sixième. Et ainsi de suite. Des études scientifiques ont été menées par des météorologues. Et leurs analyses montrent que l’on a bien affaire à une croyance populaire.

Aimé par les uns et détesté par les autres

Lorsque le Mistral souffle, il dépasse généralement les 60 kilomètres par heure en rafale. Sur le bord de mer, il peut prendre de la vitesse et dépasser les 100 kilomètres par heure. Ce vent peut alors changer d’orientation en fonction de la géographie. Dans la vallée du Rhône, il souffle depuis le nord. Alors qu’à Hyères-les-Palmiers, il souffle depuis de nord-ouest.

Les amateurs de voile apprécient le Mistral. Source : Pixabay.

Le Mistral est apprécié des amateurs de glisse. Les kitesurfeurs l’attendent notamment sur la plage de l’Almanarre. Ceux qui m’aiment pas les vagues et le sable qui s’envolent, choisissent une plage abritée. C’est le cas par exemple de la plage de l’Estagnol et de la plage de Saint-Clair.

Malheureusement, le Mistral est un problème en période d’incendie. Lorsqu’il souffle fort, il attise les flammes et permet aux feux de forêt de ravageurs des centaines d’hectares. Lorsqu’il se lève et que la sécheresse règne, il ne faut pas s’aventurer en forêt ou dans le maquis. Car il est difficile pour des randonneurs d’échapper au feu et à la fumée.

Le Mistral rend les incendies de forêt difficilement contrôlables. Source : Pixabay.

Enfin, les jardiniers de Provence doivent prendre en compte de Mistral lorsqu’ils plantent des arbustes ou installent un potager. Le Mistral est un vent sec qui desséche le sol et assoiffe les plantes. Si l’on ne prend garde, il peut tuer en quelques heures des plantes qui ont mis des mois à pousser. En Hiver, il accentue les effets du froids et si l’on souhaite cultiver des plantes exotiques, il faut prévoir la plantation d’une haie persistante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

6 + 1 =