Fort de Brégançon

Dominant la Mer Méditerranée du haut d’un promontoire de 30 mètres, le Fort de Brégançon se trouve à Bormes-les-Mimosas sur la côte varoise. Il est bien connue comme lieu de résidence présidentielle sous la Vème République. Et a été particulièrement apprécié de Georges Pompidou, Valérie Giscard d’Estaing et de Jacques Chirac. Le Fort de Brégançon a pourtant une Histoire plus ancienne et est un monument historique qui a joué un rôle stratégique dans la défense du littoral. De nos jours, il est aussi un élément du patrimoine de Provence que l’on peut visiter durant certaines périodes de l’année.

Histoire du Fort de Brégançon

Le site actuellement occupé par le Fort de Brégançon a été peuplé par l’Homme depuis longtemps. Au VIème siècle, un petit port et quelques habitations forment une bourgade fortifiée.

Puis durant le Moyen-Âge, les Comtes de Provence vont en faire une résidence fortifiée. Celle-ci deviendra propriété de la couronne de France au XIIIème siècle.

Durant la Renaissance, le Fort de Brégançon devient une place forte militaire. Il est armé et son rôle est de défendre la Baie de Hyères.

Après la Révolution, Napoléon Bonaparte au pouvoir renforce son armement en le dotant d’une vingtaine de canon.

Le Fort de Brégançon perd son rôle militaire après la Premières Guerre Mondiale. Tout en restant propriété de l’État, il est loué à un industriel, Roger Bellanger. Ceci-ci entreprend des travaux et des aménagements de son intérieur.

Ce n’est que bien après la Seconde Guerre Mondiale, que le Fort de Brégançon devient une résidence présidentielle sur proposition du Général De Gaulle.

Plusieurs Présidents de la Vème République l’apprécieront et y passeront des séjours en famille ou y organiseront des réceptions de personnalités politiques étrangères. Le Fort de Brégançon recevra notamment Vladimir Poutine et Angela Merkel.

Comment visiter le Fort de Brégançon ?

Le Fort de Brégançon est une zone sécurisée et son accès est fortement contrôlé. Il est d’ailleurs interdit de s’y rendre et même de s’en approcher durant le séjour du Chef d’État.

Les visites se font par groupe de 20 personnes au maximum et sont guidées. La réservation est donc obligatoire et il est difficile d’obtenir des places si l’on ne s’y prend pas longtemps à l’avance. Attention, une pièce d’identité est obligatoire et sera contrôlée à votre entrée.

La visite du Fort de Brégançon dure environ 3 heures. Elle se fait entièrement à pieds et les visiteurs doivent être en bonne condition physique pour accéder à toutes les zones du site. La visite du Fort de Brégançon n’est pas adaptée aux personnes à mobilité réduite.

Les animaux de compagnie n’y sont pas autorisés. Notez qu’aucun service de transport en commun dessert le monument et qu’il n’y a pas d’accès à une piste cyclable. Par contre, les randonneurs peuvent emprunter le chemin du littoral.

Pour connaître les jours d’ouverture, les tarifs et les horaires de visite du Fort de Brégançon, consultez le site de l’Office de Tourisme de Bormes-les-Mimosas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *